Restez informé, abonnez vous à la newletter !

AURASMUS

0

État des lieux

Vous avez été nombreux (27 écoles sur 42) à répondre à l’enquête sur le déploiement du projet AURASMUS.
Le dépouillement de l’enquête a été confié à la junior entreprise d’emlyon business school, campus de Saint-Étienne, sous la supervision de l’AGERA.

Que nous apprend cette synthèse ?

Des partenariats déjà présents dans les écoles de la Région :

  • 30% des sondés proposent des doubles diplômes dans des domaines de formation différents de leur cœur d’activité principale (ex : business mediation entre emlyon, ISARA, ITECH, CPE Lyon).
  • 43% des sondés organisent des projets/challenges avec d’autres écoles de la Région (ex : Hackhaton lancé par emlyon Saint-Étienne avec des étudiants de Mines SE, Ecole d’Archi SE, Télécom SE, Université Jean-Monnet).
  • 44% des sondés développent des modules pédagogiques sur le même domaine de formation, avec d’autres écoles de la Région.

Les attentes dans le cadre d’AURASMUS

  • Développer des mobilités étudiantes courtes (61% de “oui”) c’est-à-dire de 1 à 3 semaines, validées par des ECTS (European Credit Transfert System).
  • Proposer prioritairement des projets inter écoles à destination des entreprises, des travaux d’équipe, des challenges, même s’il y a une appétence en matière de modules de formation.
  • Ne pas viser pour démarrer un programme trop lourd au risque de se perdre dans les contraintes multiples des cycles de chaque école.
  • Travailler par bassin géographique de proximité.
  • Proposer des mobilités semestrielles avec une organisation permettant à un élève en mobilité de venir sur une 1/2 journée uniquement par semaine jusqu’au parcours « intégral ».