Restez informé, abonnez vous à la newletter !

COMMISSION RELATIONS AVEC LE MONDE ÉCONOMIQUE – STEPHAN GALY

0

HAPPI MONTANA

Lors de la réunion plénière thématique de l’AGERA, le 14 juin à l’ENSSIB, le projet HAPPI MONTANA, Accélérateur d’innovation et de développement pour les massifs de montagne, porté par Macéo, a été présenté par Véronique Guiraud chef de projet.

Véronique Guiraud

Il vise à développer l’attractivité du territoire du Massif central sur les aspects économiques et sociaux en s’appuyant sur des démarches d’innovation territoriale .
Ce projet est lauréat d’un AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) parmi 24 candidatures retenues, dans le cadre du PIA TIGA (Territoire d’Innovation de Grande Ambition).
Ce statut de lauréat a permis de lancer des expérimentations territoriales, pour préparer la réponse à l’appel à projet.
Happi Montana regroupe 80 partenaires, territoires, entreprises, établissements d’enseignement supérieur et de recherche, acteurs de l’innovation, portant chacun une ou plusieurs expérimentations sur les territoires du Massif central.

 

Jonathan Villot

Afin d’illustrer la façon dont les écoles peuvent être associées à cet AMI, Jonathan Villot, Mines Saint-Étienne, Institut Fayol, nous a parlé de deux expérimentations qu’il a coordonnées, sur le thème de la collecte et de la valorisation des déchets biologiques ainsi que sur la rénovation du parc bâti, en territoire rural.

Concrètement pour les écoles du réseau:

• La première phase des expérimentations a été réalisée suite à la sélection du projet HAPPI MONTANA dans le cadre de l’AMI. Macéo va s’appuyer sur ces expérimentations pour répondre à un appel à projet PIA (publication fin juin pour une réponse fin janvier 2019).
Les écoles qui le souhaitent peuvent s’associer à la candidature, dans la mesure où elles portent des projets relatifs aux territoires de montagne et qui correspondent aux thématiques portées par HAPPI MONTANA ; cependant, il n’y a plus de possibilité de financement sous forme de subvention, elles devront porter elles-mêmes leurs propres expérimentations.

La prochaine réunion des partenaires de la candidature est prévue début septembre et sera entièrement consacrée à l’organisation du travail collectif pour répondre à l’AàP, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas de temps de travail dédié aux échanges entre partenaires sur le contenu de leur expérimentations et les rapprochements possibles, notamment avec les établissements d’enseignement recherche.
Par contre des séances de travail seront organisées par thématique, à des dates différentes.
Il est donc nécessaire que les membres de l’AGERA intéressés par HAPPI MONTANA prennent contact avec Véronique Guiraud si l’une des thématiques portées par la candidature les intéresse afin d’être invités à la ou les Rencontres correspondantes.

Deux autres écoles ont témoigné des travaux qu’elles ont conduits dans le cadre de la commission Relations avec le Monde Économique de l’AGERA :

Michel Sauzet

• Michel Sauzet, ENISE, sur la filière Bois : “Comment organiser la filière bois de l’abattage à la construction bois, avec le volet formation ? Comment les établissements d’enseignement supérieur peuvent-ils accompagner les entreprises de la filière Bois (besoin de professionnalisation) ?”. Il a ainsi décrit les travaux réalisés, pour atteindre cet objectif en lien avec Macéo, mais le chantier est actuellement à l’arrêt, du fait notamment de la difficulté à mobiliser les entreprises de petite taille.

 

 

 

Carole Chazoule et Jean-Luc Paris

• Carole Chazoule, ISARA Lyon et Jean-Luc Paris, SIGMA Clermont ont présenté le projet SYAM, (Système Alimentaire du Milieu) qui permet d’expérimenter et d’outiller l’hybridation de systèmes alimentaires entre circuits courts et circuits longs (opérateurs plus nombreux, relocalisation de l’économie, nouvelle gouvernance…). Ce projet est en adéquation avec le plan Massif central qui vise au maintien des populations dans des territoires de montagne, en proposant de la création de valeur dans des exploitations agricoles de taille intermédiaire, avec des dimensions de commerce équitable et de responsabilité sociétale des entreprises.

 

 

 

Pour en savoir plus sur la candidature HAPPI MONTANA.
Pour contacter Véronique Guiraud : v.guiraud@maceo.pro