COMMISSION RELATIONS MONDE ÉCONOMIQUE – SOPHIE COMMEREUC (JUILLET 2017)

0

Visite Michelin Clermont-Ferrand

Après la centrale du Bugey EDF, l’usine modèle du site de fabrication de Schneider Electric à Françin, la commission Relations avec le Monde Economique a organisé une troisième visite d’entreprise le jeudi 13 avril 2017 chez Michelin à Clermont-Ferrand. Les participants, responsables des relations entreprises, stages, formation continue, d’une douzaine d’écoles du réseau AGERA, se sont retrouvés au technocentre de Ladoux, dans le très moderne bâtiment du campus RDI. Ils ont rejoint l’après-midi le site de production des Gravanches pour une visite inédite de l’atelier confidentiel des pneus de Très Haute Performance (THP) destinés aux supercars et voitures de prestige.

La matinée a été consacrée à la démarche de la responsabilisation des équipes chez Michelin présentée par Jean-Paul Chiochetti, directeur des Ressources Humaines France-Bénélux. « Responsabiliser celui qui accomplit la tâche » était, déjà à l’époque d’Edouard Michelin, un état d’esprit, qui fut relayé plus tard par François Michelin avec le slogan : « Devenez ce que vous êtes ».

Michelin consacre 7% de son CA dans la formation, ce qui différencie le groupe des autres entreprises du CAC 40. Pourtant, malgré ce gros effort d’investissement, faire vivre en même temps dans l’entreprise quatre générations qui sont toutes indispensables au bon fonctionnement, n’est pas toujours aisé…

Certes la marque Michelin a une immense valeur et fidélise une clientèle exigeante. Mais la relation entreprise-client est complexe. Pour survivre à la concurrence internationale, Michelin se dote d’une OR (Organisation Responsable) et, dès 2012, met en place une méthode de management pour rendre les salariés autonomes avec la méthode Kaizen.
À l’ancienne structure pyramidale très hiérarchique, Michelin a donc substitué un ensemble d’équipes autonomes dont la mission est de traquer dans leurs ateliers le moindre gisement de productivité. Un véritable programme de remise en forme « sur-mesure » pour les 69 usines a été mis en place et baptisé Michelin Manufacturing Way (MMW).
Ce programme d’amélioration des performances industrielles a été mis au point en 2005 dans cinq sites pilotes. Plusieurs usines expérimentent le management autonome de la performance et du progrès. La vision de l’usine est élaborée avec l’ensemble des salariés. Ainsi, Michelin passe de « l’entreprise comment »  à « l’entreprise pourquoi ».
D’importants bénéfices à la mise en place de la méthode Kaizen (lean management) et du management autonome de la performance ont été révélés, tels : davantage d’engagement dans le travail, une baisse de l’absentéisme et de la non-qualité, une augmentation de la productivité, un meilleur vécu des managers sur le terrain, des opérateurs fiers de leur travail et de l’entreprise. Le directeur des RH évoque cependant des difficultés qui persistent, une transformation lente des attitudes parce que basée sur le volontariat. L’exemplarité implique une remise en cause personnelle qui n’est pas toujours aisée.
Pour analyser les bénéfices de cette méthode, une enquête d’engagement est réalisée ; elle gagne 3 points chaque année.
En conclusion, la démarche est fondée sur l’humilité. Les hiérarchies sont au service des équipes, les salariés acceptent de prendre leur part de responsabilité, démarche qui est bien résumée dans ce verbatim : « Le chef s’occupe de nous, nous on s’occupe du reste ».

Après un repas offert par la Fondation SIGMA représentée par François Houin, les 30 participants se sont rendus aux Gravanches où Gérard Brunel, directeur du site, a ouvert à titre très exceptionnel les ateliers de fabrication de pneus THP. Le site des Gravanches emploie 740 personnes dont 10 % de personnels féminins. La moyenne d’âge est de 38 ans. Là encore, quatre générations se côtoient, avec une majorité issue de la génération Y.

L’atelier THP a ouvert en 2016 et tourne depuis 360 jours par an. Plus de 400 produits y sont fabriqués, sur des machines créées et fabriquées par Michelin. Dans l’atelier tout est 100% Michelin.
Lors du débriefing en fin de journée, les participants ont exprimé leur enthousiasme. La commission RME proposera une deuxième visite d’entreprise fin d’année 2017 si possible. Une demande a été émise pour visiter un site du groupe SEB en Rhône-Alpes.

Renseignements et inscription : laferrere@agera.asso.fr