Restez informé, abonnez vous à la newletter !

JOURNÉE ENTREPRISE STMICROELECTRONICS

0

Après EDF, Schneider Electric, Michelin, SEB, l’AGERA a proposé une nouvelle visite d’entreprise le 10 juillet 2018 chez STMicroelectronics.

Thierry Fensh, directeur de l’Innovation, et ses équipes ont concocté un programme très complet alliant conférences, visites de showroom et du site industriel de Crolles.

Le matin, après quelques mots de présentation de l’AGERA par Stéphan Galy, animateur de la mission RME, l’assemblée a été accueillie par Patrick Dureault, directeur du site de Grenoble implanté sur le campus Giant.
Il a expliqué la raison de l’implantation de la microélectronique à Grenoble. Cette ville était autrefois la capitale de la ganterie et il existait donc une main d’œuvre qualifiée dans la manipulation fine d’objets qui a pu être transférée vers la manipulation de composants électroniques.
Patrick Dureault a rappelé que les composants microélectroniques se trouvent dans beaucoup d’objets utilisés quotidiennement : distributeurs de billets, téléphones portables, machines à laver… et que l’entreprise est capable de fabriquer des puces d’une incroyable complexité grâce à des économies d’échelle.


Le groupe STMicroelectronics développe désormais ses marchés dans le domaine de l’Internet des objets (Internet of things) : objets connectés dans la vie quotidienne, smart city, smart home (contrôle intelligent du chauffage, de la climatisation), smart industry, et travaille pour les véhicules autonomes de demain.

Le groupe compte 6 000 salariés sur les deux sites de Grenoble et Crolles qui génèrent 25 000 emplois directs ou indirects en France. Il emploie 300 alternants/stagiaires et propose 40 nouvelles thèses par an. Les relations avec les écoles sont très importantes, notamment avec celles du groupe Grenoble INP, et aussi avec Grenoble Ecole de Management, l’INSA, CPE Lyon, Mines Saint-Étienne, Polytech Grenoble.

Même si le groupe a connu des restructurations de son activité dans le passé, l’emploi est reparti à la hausse avec la proposition d’une centaine d’offres d’ingénieurs en un an. STMicroelectronics souhaite d’ailleurs en faire la promotion auprès des écoles de l’AGERA, qui a proposé de jouer son rôle de relais (contacts référents dans les services, adresse du site d’offre d’emploi…).

Thierry Fensh nous a parlé de la politique d’innovation du groupe, qui travaille avec l’écosystème grenoblois, au niveau R&D. Une aide importante est fournie aux start-up au travers du programme Innovation booster et du thinking studio qui permet d’accompagner les projets de création des salariés.
D’autre part, le programme de transformation Moving Grenoble associe les salariés à l’évolution de l’organisation de STMicroelectronics en les faisant participer à différents groupes de co-développement, accompagnés par des consultants : analyse du travail, de l’évolution des missions, proposition de solutions concrètes d’amélioration.

La matinée s’est terminée par la visite du showroom. Erwan Le Saint et son équipe ont présenté le microcontrôleur Stm32 (produit phare développé par ST), ainsi que ses différentes utilisations possibles.

L’après-midi, les participants ont été accueillis sur le site de Crolles par Eric Gérondeau, directeur, et son équipe.

Le site compte 4 000 salariés et produit 9 millions de puces par jour.
À Crolles, il y a deux sites de production de circuits intégrés : Crolles 200 et 300, ces chiffres faisant référence aux diamètres des plaques de silicium.
Nous avons eu la chance de visiter Crolles 200 et d’observer le travail des opérateurs en salle blanche. Une vidéo 3D nous a permis de découvrir Crolles 300, site technologiquement plus avancé mais non visitable pour des raisons d’optimisation de surface.

Point sur les ressources humaines : 27% des salariés sont des opérateurs, 30% des techniciens, 43% des ingénieurs et cadres. La proportion des femmes est de 30%. Une grande diversité de métiers existe : électrotechnique, mécanique, électronique, informatique, physique, chimie, chimie des matériaux. Et dans les fonctions transverses : communication, finance, achats. Une réflexion est en cours sur l’évolution des compétences des salariés de Crolles 200 afin de les accompagner vers leurs futurs métiers.

Au cours de la conférence sur l’industrie 4.0, Eric Gérondeau a expliqué que nous sommes actuellement dans la 4e révolution industrielle avec les ruptures technologiques importantes sur les objets communicants, le big data, la cyber sécurité, les smart industries, les véhicules hybrides, autonomes… Le groupe doit à la fois être à la pointe de l’innovation et recruter des talents.

Hervé Jaouen, responsable des partenariats académiques, nous a parlé de 55 sujets de thèses dont un certain nombre non pourvus ; il serait important d’en faire la promotion dans notre réseau. Messieurs Jaouen et Martini sont les contacts référents, notamment pour l’organisation des visites du site.

La visite s’est terminée vers 17h30, une journée bien remplie, permettant de mettre en valeur les atouts de ce grand groupe, et propice au développement de futurs partenariats.

Merci aux équipes de STMicroelectronics pour leur importante mobilisation dans l’organisation de cet évènement !