RÉUNIONS PLÉNIÈRES THÉMATIQUES

0

C’est désormais une habitude, chaque réunion plénière propose d’approfondir un thème en lien avec l’actualité de l’AGERA ou portant sur des sujets de fonds dont les directeurs-trices souhaitent traiter.

Challenges et concours

Ainsi, le 29 mars, le sujet des challenges et concours associant des équipes pluridisciplinaires d’étudiants a été mis à l’honneur à travers trois présentations variées et complémentaires :

Françoise Roudier, directrice du groupe ESC Clermont a présenté le concours de négociation commerciale Les Négociables. Créé en 1989, il est porté en région AURA par le groupe Michelin. 290 étudiants issus de 8 établissements ont participé aux sélections sur l’académie de Clermont. 550 étudiants se sont retrouvés à la finale nationale à Epinal. Les participants se voient proposer des cas de négociations commerciales par des entreprises et sont mis ensuite en situation devant un jury de professionnels. Plusieurs écoles de management de l’AGERA participent à ce challenge.
Pour en savoir plus : lesnegociales.com

Amélie Mancébo et Christophe Gravier, de Télécom Saint-Étienne, ont présenté le marathon créatif Edumix pour « remixer l’enseignement supérieur ».
Il associe des équipes pluridisciplinaires de pédagogues, artistes, chercheurs, développeurs, élèves… pour un sprint créatif dans un lieu d’enseignement. Les équipes relèvent des défis sur 3 jours correspondant aux étapes d’idéation, de production, de restitution. Télécom Saint-Étienne a accueilli une centaine de participants, du site de Saint-Étienne et de toute la France pour la deuxième édition de Edumix, en octobre 2017.
Pour en savoir plus : edumix.fr

Eric Maurincomme de l’INSA Lyon a présenté le challenge « 48h pour faire vivre des idées » dans le cadre de l’IDEFI Innovent-e.
Ce challenge associe plusieurs écoles (INSA, Ecole d’Architecture de Lyon, Ecole de Condé, CESI…). Des équipes pluridisciplinaires d’étudiants travaillent sur des projets très variés fournis par des entreprises. Il se déroule au même moment sur 5 sites géographiques différents. Dans la mesure où plusieurs équipes travaillent sur une même problématique, les entreprises peuvent recevoir des contributions différentes. L’édition 2017 en chiffres : 1350 fiches idées générées par 14 équipes au niveau national.
Pour en savoir plus : innovent-e.com

Ces trois présentations montrent de quelle façon les concours /challenges impulsent la créativité et l’esprit d’entreprendre chez les étudiants et le grand intérêt qu’ils ont à y participer. L’importance des équipes pluridisciplinaires dans le processus de création est également soulignée. La question de la reconnaissance dans les parcours de formation (de type ECTS) a été évoquée.
Cette thématique fait écho au projet AURASMUS que l’AGERA est en train de déployer (voir ci-dessous) et la renforce dans son souhait de développement.

Les présentations sont disponibles au siège de l’AGERA.

Impact territorial des écoles

Le 1er février, trois présentations ont abordé le thème de l’impact territorial des écoles :

Stephan Galy, IDRAC Lyon, a présenté l’étude Business School Impact Survey (BSIS) réalisée dans son école. C’est un label créé par la FNEGE (Fédération Nationale pour l’Enseignement et la Gestion des Entreprises). Cette étude a permis de montrer que 1 euro investi à l’IDRAC occasionne 8 euros de retombées économiques sur le territoire.

– De son côté, Mark Thomas, Grenoble Ecole de Management, au travers de quizzs et d’une présentation interactive a montré en quoi le BSIS permet de contrer des clichés de type « une école de management c’est cher et ça ne rapporte rien à son territoire » ou « GEM transforme ses étudiants en futurs cadres qui ne resteront pas à Grenoble, quel intérêt pour la région ? ».

Pierre Benech a, quant à lui, présenté la démarche de Grenoble INP basée sur ENSIS (Engineering School Impact Survey) et campus Footprint en expliquant que 1 euro dépensé sur un campus génère 2,90 euros de PIB. Cette étude recense une mine d’informations sur l’impact territorial, scientifique (publications, chaires d’excellence), économique (emplois, stages, relations entreprises, propriété intellectuelle, transfert) et même culturel et sportif.