Restez informé, abonnez vous à la newletter !

ENISE

0

Partenariat avec PCI SCEMM

L’ENISE et l’entreprise PCI SCEMM de Saint-Étienne ont mené ensemble un projet de recherche portant sur le rodage, un procédé de super finition des cylindres de moteurs.
À l’origine de ce partenariat : Frédéric Cabanettes, maître de conférences à l’ENISE, et Cyrille Urville, ingénieur en R&D à PCI SCEMM, constructeur de centre d’usinage pour pièces automobiles.
Le rodage, processus d’enlèvement de matière par abrasion, sorte de super polissage, nécessite d’effleurer la surface petit à petit. La prouesse technologique réside dans le fait que l’outil se déplace à une vitesse de quelques microns par minute.
Pour les constructeurs automobiles, le fait d’intégrer directement le procédé de rodage sur un centre d’usinage standard présente des avantages économiques. Le procédé va être déployé dans quelques mois dans une usine PSA à Kaluga, en Russie.


Deux futurs diplômés de l’ENISE se lancent dans l’entrepreneuriat !

Passionnés par les procédés de fabrication, Thibault Agius et Eddy Bernou ont choisi la fabrication additive métallique et plus précisément le procédé WAAM (Wire Arc Additive Manufacturing) pour créer leur société.
Le WAAM est un procédé de fabrication additive dérivé de la soudure à l’arc : la matière est apportée sous forme de fil qui sert également d’électrode pour créer un arc électrique avec le substrat. Cet arc permet de fondre le matériau d’apport, créant ainsi des cordons de soudure qui, une fois empilés, forment des pièces.
“Plus simple à mettre en œuvre, plus respectueux de la santé des opérateurs et surtout beaucoup plus économique que les procédés par lasers et poudres, le WAAM tend à prendre de plus en plus de place dans le monde de l’additif “.