Restez informé, abonnez vous à la newletter !

UNE RENTRÉE PAS COMME LES AUTRES

0
Sophie Commereuc – Présidente de l’AGERA

Cette rentrée 2020 n’aura pas été “comme les autres”. La perspective du début de l’année 2021 est tout autant inédite dans un climat sanitaire tendu. Dans le contexte de crise COVID, les grandes écoles ont su se montrer agiles et innovantes avec des solutions hybrides ou duales. Entre protocoles sanitaires drastiques et enseignement en mode distant, ce sont toutes les parties prenantes de nos écoles qui se sont mobilisées, y compris les associations étudiantes qui ont fait preuve de réactivité et créativité pour réinventer l’intégration des nouveaux étudiants.

Aujourd’hui, les opérations de confinement / déconfinement / adaptation à l’état d’urgence sanitaire ont fait émerger des enjeux spécifiques en termes de recrutement, continuité pédagogique et accompagnement des apprenants. C’est aussi une belle occasion de resserrer les liens et les contacts entre équipes programmes, intervenants, entreprises partenaires et étudiants pour faire face aux aléas.

Renforcer les connexions pour les territoires, c’est la feuille de route de la commission “Grandes écoles et territoires” de la Conférence des Grandes Écoles (CGE). Elle associe étroitement à ses travaux les conférences régionales de grandes écoles, au premier rang desquelles se positionne l’AGERA. Évaluer l’empreinte des Grandes écoles sur leur territoire, dégager des axes de développement de cette implication sont les objectifs fixés en priorité à ce Think Tank qui réunit, non seulement les écoles, mais aussi des représentants des collectivités et associations partenaires qui œuvrent en régions.

S’il est important d’imaginer de nouveaux modes de coopérations entre les acteurs d’un territoire, la volonté est forte de rapprocher les écosystèmes locaux dans une logique d’approche concertée et de coordination. C’est dans ce contexte de transformations des organisations pour relever les enjeux des transitions environnementale, technologique, numérique, sociétale, que le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche connait une profonde mutation. Le périmètre de l’AGERA évolue avec l’accueil de nouveaux membres, réaffirme la richesse de la diversité de ses écoles et la force d’un réseau d’expertises croisées. Il apparait comme une évidence que nous vivons une période charnière, et l’AGERA se positionne comme acteur de cette (r)évolution. C’est ainsi que ses membres se sont mobilisés fin novembre pour dresser un bilan très positif de nos projets et se projeter vers une “nouvelle Alliance”.

L’apprentissage, l’égalité des chances, le développement durable, l’entrepreneuriat, l’emploi, le développement économique, la santé et qualité de vie au travail… sont autant de points de vigilance pour accompagner les nouvelles opportunités et mutations en cours. Ce nouveau numéro des Échos illustre la vie de nos écoles et leur engagement pour affronter avec volontarisme cette crise multifacette.

Bonne lecture !