Restez informé, abonnez vous à la newletter !

RÉTROSPECTIVE ANNUELLE

0
Sophie Commereuc
Directrice de SIGMA Clermont – Présidente de l’AGERA

La perspective du break estival nous invite à nous retourner sur l’année universitaire écoulée, 10 mois bien remplis pour l’AGERA.

L’apprentissage a fait l’actualité et est encore au cœur des débats. L’AGERA partage sa vision et les convictions de ses membres : l’apprentissage est un véritable engagement au service de la réussite des jeunes et du développement économique des territoires, en irriguant notamment le tissu régional des PME. Pour les écoles membres, dont 2/3 d’entre elles portent une formation par apprentissage, celui-ci constitue un projet éducatif spécifique et ambitieux. Il est aujourd’hui un levier avéré d’ouverture sociale. Alors que la question du niveau de financement forfaitaire par apprenti n’est pas encore tranchée, les grandes écoles de l’AGERA sont mobilisées pour répondre à une demande forte des entreprises (souvent non pourvue) et des jeunes étudiants (voie de formation qui a du succès). Parce-que l’apprentissage est une filière d’excellence qui favorise le transfert de technologie et l’innovation, donc la compétitivité des entreprises, nous avons choisi de lui consacrer un dossier thématique spécial dans ce nouveau numéro des Échos de l’AGERA, en donnant aussi la parole à celles/ceux qui le vivent.

Soutenir l’innovation est inscrit dans l’ADN de nos écoles. L’AGERA mobilise le collectif de ses membres à la demande de ses partenaires. Notre réseau maille l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes, en particulier une partie du Massif central et un certain nombre d’écoles sont implantées en territoires de montagne. C’est donc naturellement que l’AGERA a répondu à la sollicitation de MACEO qui porte aujourd’hui le projet d’envergure HAPPI MONTANA, à l’instar de ce que nous avions fait pour la filière bois il y a quelques années et de ce que nous ferons encore pour d’autres chantiers ambitieux.

L’AGERA est un “Think Tank”. Les dernières Rencontres Prospectives Internationales ont réuni les écoles pour analyser, débattre et partager les bonnes pratiques concernant les “capacity building”, ces projets de coopération qui soutiennent la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur des pays partenaires de l’Europe. Les écoles de l’AGERA essaiment et renforcent, dans ce cadre, leur caractère interdisciplinaire et transdisciplinaire.

L’AGERA est aussi un “Do Tank” qui permet l’émergence de projets collaboratifs novateurs. Convaincus de la richesse de la diversité de nos écoles, notre volonté est d’en faire profiter nos étudiants. L’idée est donc de générer une mobilité étudiante inter-écoles, de mobiliser des forces sur des projets communs, de confronter approches et cultures, de capitaliser sur des synergies… au service de l’innovation et de la créativité. AURASMUS a l’ambition d’une mobilité interrégionale, mais dans un premier temps un bêta test sera opéré à la rentrée prochaine par quatre écoles du territoire stéphanois. Nul doute que le concept pourra être déployé plus largement à terme.

Ce nouveau numéro des Échos illustre toutes les missions de l’AGERA, à la fois réseau d’animation régional et catalyseur de projets.

Je vous souhaite une très bonne lecture et un très bel été !